nourriture Coréenne

Qu’est-ce que la cuisine coréenne ?

La cuisine coréenne a une longue histoire, qui remonte à plus de deux mille ans. On pense qu’il est issu d’anciennes traditions agricoles et nomades de la péninsule coréenne et de la Mandchourie. Au fil du temps, la cuisine a évolué au contact d’autres cultures, avec des influences notables de la Chine, de la Mongolie et du Japon.
La situation géographique de la Corée a fait qu’elle a fait l’objet d’un certain nombre d’invasions étrangères au cours des siècles. Cela a conduit à un important échange d’idées et de pratiques culinaires entre la Corée et ses voisins. Par exemple, on pense que l’utilisation des piments dans la cuisine coréenne a été introduite par les soldats mongols au cours de la dynastie Goryeo du XIIIe siècle. De même, la popularité des nourritures coréennes à base de riz en Corée serait le résultat d’échanges culturels avec la Chine.
Aujourd’hui, la nourriture coréenne est appréciée non seulement en Corée mais partout dans le monde. Grâce à la diffusion de la culture pop coréenne, il y a eu un intérêt croissant pour la cuisine coréenne à l’échelle internationale.

Les caractéristiques de la nourriture coréenne.

Les saveurs de la cuisine coréenne sont souvent décrites comme savoureuses, épicées et piquantes. Les épices les plus couramment utilisées dans la nourriture coréenne sont le gingembre, l’ail, le gochugaru (flocons de piment rouge) et le doenjang (pâte de soja fermentée). Le kimchi, un plat coréen d’accompagnement populaire à base de chou fermenté, est également un ingrédient clé de nombreux plats coréens et plats asiatiques.
En général, les saveurs de la cuisine coréenne sont audacieuses et intenses. Ceci est réalisé grâce à l’utilisation de la fermentation, du marinage et du grillage – toutes des méthodes qui aident à extraire le maximum de saveur des ingrédients.
Les ingrédients de base utilisés dans la nourriture coréenne sont le riz, les légumes, les viandes (généralement du bœuf, du porc ou du poulet), les fruits de mer et le tofu. Le riz est la céréale de base du régime alimentaire coréen et est généralement servi à chaque repas. Les légumes couramment utilisés dans les plats coréens comprennent le chou, le radis, le concombre, la pomme de terre, la patate douce, les germes de soja et les champignons.
Les viandes sont souvent marinées avant d’être grillées ou sautées. Les ingrédients de marinade les plus populaires sont la sauce soja, le gochujang (pâte de piment rouge), l’ail, le gingembre, l’huile de sésame et l’oignon vert. Les fruits de mer sont également couramment utilisés dans les plats coréens; les plats de fruits de mer populaires incluent les croquettes de poisson (odeng), les crevettes (saewoo), les calmars (ojingeo) et le crabe (gejang).
Le tofu est un ingrédient polyvalent qui peut être utilisé aussi bien dans les plats salés que sucrés. Il est couramment utilisé comme alternative à la viande dans les plats végétariens ou en complément des soupes et des ragoûts.
La cuisine coréenne met l’accent sur la fraîcheur et la saisonnalité ; c’est pourquoi de nombreux plats sont préparés à partir d’ingrédients de saison d’origine locale. Les repas sont généralement cuits frais plutôt que d’être préparés ou transformés par un traiteur coréen.
Les méthodes de cuisson courantes utilisées en Corée comprennent le grillage/barbecue (gui/jeongshik), l’ébullition/le mijotage (jjim/jorim), la cuisson à la vapeur (bap), la friture (jeon/buchimgae) et le marinage (jangajji). Ces méthodes aident à préserver les saveurs naturelles des ingrédients tout en les rendant plus faciles à digérer – une considération importante dans la médecine traditionnelle coréenne.
Cependant, pour vos besoins de restauration lors de votre événement, nous fournissons un service de traiteurs asiatiques pour vous accompagner à la réussite de votre journée. Avec une équipe professionnelle et expérimentée, nous sommes sures de vous proposer un menu typiquement coréen qui ravira certainement les papilles de vos convives.  

Les plats typiques de la cuisine coréenne

soupes coréennes.
Certaines des soupes coréennes les plus populaires sont le doenjang jjigae (ragoût de pâte de soja), le kimchi jjigae (ragoût de kimchi), le seolleongtang (soupe laiteuse aux os de bœuf) et le sundubu jjigae (ragoût de tofu). Ces ragoûts copieux sont souvent préparés avec une variété de légumes, de viandes et de fruits de mer et peuvent être assez épicés.
Plats principaux coréens.
Il existe de nombreux types de plats principaux coréens, mais certains des plus courants sont le bibimbap (riz aux légumes et à la viande), le bulgogi (bœuf mariné), le galbi (côtes courtes marinées) et le samgyeopsal (poitrine de porc grillée). Les plats principaux sont souvent servis avec une variété de plats d’accompagnement, appelés banchan.
Plats d’accompagnement coréens.
Les plats d’accompagnement, ou banchan, sont une partie importante de l’expérience culinaire coréenne. Le banchan commun comprend le kimchi (chou fermenté), le namul (légumes sautés), le jeon (crêpes salées) et le dubu muchim (salade de tofu épicée). Il existe généralement plusieurs types de banchan différents servis lors d’un repas coréen, et ils sont destinés à être partagés entre toute la table.
Desserts coréens.
Les desserts coréens sont souvent sucrés et rafraîchissants, parfaits pour équilibrer un repas épicé. Certaines options populaires incluent le patbingsu (glace pilée avec des garnitures sucrées), le hoddeok (crêpe sucrée remplie de sirop de cassonade), le bbang (pain sucré rempli de pâte de haricots rouges) et le pain soboro (pain sucré rempli de crème fouettée).